Flûte de Pan
Accueil du site > Apprendre le naï > Apprentissage autodidacte - Les bases > 3 - Premiers sons

Conseils aux autodidactes

3 - Premiers sons

Débuter par... le début !

PDF - 130.6 ko
Premiers sons
Conseils
PDF - 419.3 ko
Premières émissions...
Leçon
Pour cette première leçon vous remarquerez que les deux exercices proposés sont, techniquement parlant, très faciles.
C’est tout-à-fait volontaire !
Il s’agit de ne pas détourner son attention du sujet traité, à savoir le son !

Le temps viendra où l’on apprendra à déplacer la flûte, à jouer ses premières mélodies... Mais il ne faut pas bruler les étapes si l’on veut progresser rapidement.
Pour l’heure l’objectif est de former des sons acceptables, puis corrects...

JPEG - 47.5 ko
Exploration dans l’énergie !

Il faut travailler cela d’abord sur quelques tuyaux, là où c’est le plus facile, et en se gardant bien de la grande tentation de changer sans arrêt de note ! Si vous avez mis à profit les conseils pour vous "ouvrir" les oreilles, vous pouvez aujourd’hui écouter les sons produits avec une relative acuité et en percevoir les imperfections.

Une excellente façon de continuer à perfectionner l’ouïe consiste à verbaliser ! Aussi ne répétez pas mécaniquement les exercices en les enchainant sans fin... Au contraire, faites une pause à la fin de chaque ligne, et commentez à voix haute ce que vous venez de faire pour affiner votre capacité à caractériser un son... Était-il voilé ? Sautillant ? Hésitant ? Venteux ? Vide au début et un peu plus plein sur la fin ?
Faites-vous progressivement un répertoire d’adjectifs et d’images pour caractériser votre production.

Dans une prochaine leçon, quelques indications précises vous permettront d’améliorer la qualité du son. mais ne soyez pas trop impatient...

JPEG - 11.1 ko
Exploration dans le "délicat"...
On ne cherche pas seulement à produire le son de la flûte de Pan quand on explore... On essaye tout !

Profitez de cette phase "d’éveil" pour explorer les possibilités d’émissions... Jouez avec votre bouche, votre langue, vos lèvres, variez l’angle d’attaque et la position verticale de la flûte par rapport à votre bouche... Considérez froidement tous les paramètres !

Expérimentez !

À ce stade, la seule urgence qui vaille est de vous doter d’une plus grande conscience des phénomènes en jeu.

Et quand ces conseils viendront enfin, votre bouche, vos lèvres, votre langue auront déjà acquis un peu de souplesse ; elles vous obéiront mieux et vous ferez un réel profit de ces conseils !

Alors, ne sautez pas dès demain à cette page !
Donnez-vous un peu de temps !

Contact association | Plan du site | Webmestre
2009 - 2016  Association "Mille et un souffles"